Je ne l'ai jamais demandé, je ne l'ai jamais souhaité!

Et pourtant aujourd'hui, je le suis: Sur la défensive!

Sur la défensive, chaque fois qu'on parle islam dans les médias occidentaux,

Sur la défensive, chaque fois que le mot "voilée" pénètre mon oreille par accident,

Sur la défensive, chaque fois qu'une personne que je n'identifie pas de mon groupe me regarde!

Suis-je responsable ou victime?

Comme je déteste les discours de "tout l'monde me hais je suis victime" et que j'adore la modération, je me placerai entre les deux!

Je suis responsable pour les raisons suivantes:

- J'extrapole une féministe qui méprise et/ou déteste les filles de mon genre à toutes les "personnes" que je vois et qui me semblent susceptibles d'être des féministes aussi!

- Dès que la loi de laicité a été votée en France, pour moi, tous les français se croient supérieurs et me croient inférieure

- Dès que j'ai entendu une fille de mon école chuchoter à sa copine "les envahisseurs", me désignant ainsi que les autres qui venaient de porter le voile à l'époque, pour moi toutes les filles qui lui ressemblent (de l'extérieur, sans forcément que je connaisse leurs idées) me considèrent ainsi....

Pour résumer, je suis responsable parce que j'ai laissé des situations ponctuelles dégénérer dans ma vision des choses et me faire croire que tout le monde est pareil et méchant.

Pourquoi suis-je victime?

Parce qu'avant et après avoir porté le voile, je suis restée la même personne, mais, aux yeux des autres, j'étais devenue une autre personne, ceci variant de soumise pour les plus généreux à terroriste pour les plus peureux, en passant par Ninja, envahisseuse et bornée pour d'autres! Yoooo je suis la même personne qu'hier êtes vous aveugles ou quoi?

J'ai senti que, depuis que j'ai porté le voile, on m'a casé dans une catégorie à laquelle je n'appartient pas toujours! On prend pour acquis que j'appartiens forcément au PJD, que je déciderai de rester à la maison au lieu d'aller travailler, que forcément toutes les filles qui s'habillent léger je les juge (et surtout je les juge plus que les autres, les "modérés" pcq forcément je suis exptrêmiste).. Dès qu'on porte le voile, toute la personne qu'on s'est peiné à construire pour des années de sa vie s'écroule, laissant place à une statuette-cumul de préjugés batie par les gens et rien que par les gens! Hého j'aimerai tout de même participer à batir la perception qu'on se fait de moi, eh au moins une petite brique c'est pas trop demandé ça!!!

Cependant, il y'a des événements agréables qui se passent dans ma vie et qui font que je résiste au piège de généralisation. Il arrive qu'une personne qui, à mes yeux, doit me détester et je ne sais quoi d'autre, fasse un geste plus que noble et pour lequel elle n'était pas obligée. C'est ce genre de personnes que je remercie pour l'espoir qu'elles me redonnent: l'espoir qui consiste à ce qu'on est TOUS DES HUMAINS avant d'être des "idéologies mouvantes".

C'est parce que ce genre de personnes existe, que je suis décidée et travaille continuellement ma personne à ne pas mettre tout le monde dans le même panier, et surtout c'est grâce à elles que je ne tombe pas dans le même piège que les autres: généraliser de même que pour eux "toutes les voilées sont soumises et il n'existe que des voilées soumises!"