Et si ce monde dans lequel nous vivons n'est pas un autre rêve un peu différent du notre et dont nous nous réveillons lorsque nous pensons dormir? - Pascal -

Je me suis toujours demandée pourquoi ma tante avait cette citation à la première page d'un roman qu'elle lisait durant ses études à la fac... Pourquoi cet intérêt donné au rêve dans un monde où l'on a plein d'autres soucis encore plus importants?

Aujourd'hui j'ai trouvé une partie de la réponse... Dans notre course quotidienne on prend rarement le temps de réflechir à autre chose... C'est dans cet autre monde que toutes nos réflexions inconscientes prennent forme et nous font vivre/voir des choses auxquelles on ne fait pas attention dans ce monde-ci.

Je suis dans mon lit, je dors profondément, puis je me réveille peu à peu sous l'effet du pelage très doux d'un chat qui vient rôder entre mes mains, à peine je commence à savourer ce bon moment (Dieu sait combien cette sensation me manque) que je tombe sous le choc: Mais ce chat je ne l'ai jamais eu! et avec le temps qu'il fait aucune fenêtre à la maison n'est ouverte! Et généralement il n'y a pas un seul chat dans la rue! D'où Dieu a-t-il pu entrer?

Je suis terrifiée! et avant même d'avoir le temps d'avaler ma terreur, le chat disparait! je sens une force me tirer de mon lit et me pousser vers la porte de la pièce! Je crie, ma terreur atteint son apogée, je crie du plus fort que je peux, il dort sereinement, il ne m'etend pas! Je lui en veux du fin fond de mon coeur! Mais comment peut-il dormir aussi tranquillement pendant que je me fais tirer du lit, comment peut-il ne pas entendre mes cris terrifiés? Je continue de crier! Désespoir! Je m'éloigne peu à peu, je ne sais dans quel monde je vais, puis je pense à la dernière alternative qui me reste, je commence à murmurer: "a3oudou billahi mina chaytani rrajim" (Formule musulmane tirée du Coran qui sert à demander à Dieu d'éloigner tout mal de nous)... Une, deux, trois et hop! Je me réveille!

Ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuf quel cauchemar terrifiant! Et pourtant pendant que la chose me tirait j'étais sure que je ne dormais pas et que je vivais bel et bien dans un monde réel, ce n'est qu'après m'être réveillée que j'ai réalisé que ce n'était qu'un rêve (cauchemar?)

Quoi que sous le choc de ce cauchemar, j'étais heureuse d'avoir eu le réflexe de murmurer cette formule spirituelle magique... une phrase m'a frôlée l'esprit juste à mon réveil: il n'y a que Dieu pour nous sortir de certaines situations! les plus pénibles!