:))
Vos réactions sont aussi bien nombreuses qu'intelligentes ;).. Je vous remercie pour votre présence...
Avant de commencer: Kevin, les occidentaux ne sont pas tous des petits connards :p la preuve t'es un occidental ainsi que Gogou, Marie et Yoann ;) .. Bon sérieux revenons à nos moutons:p
En fait ma réflexion va dans le sens de plusieurs commentaires... je voudrai juste ajouter un petit truc, en fait c'est une phrase magique que mon prof de culture et anthropologie, québecois de souche et dont la femme est américaine, a dit durant la séance de cours de la semaine dernière et qui a pas mal raisonné dans mon esprit, il a dit: "pour les occidentaux, reconnaître qu'il y'a eu des civilisations africaines prospères, c'est reconnaître que les indigènes ne sont pas aussi indigènes qu'on ne le pense (indigène étant un mot péjoratif en soi), et donc reconnaître que les exterminations raciales n'avaient pas lieu d'être, et aussi que la colonisation de ces indigènes sous prétexte de leur apporter la civilisation n'avait pas lieu d'être"...
Les européens, après avoir exterminé les asthèques et les incas en Amérique du Sud (aujourd'hui Péru et pays avoisinants), la France, après avoir colonisé des années durant le Maroc, l'Algérie pour ne citer qu'eux, les américains après avoir exterminé les amérindiens et ainsi de suite, se voient aujourd'hui dans l'embarras et la honte... Ils ont prétendu que les amérindiens étaient des sauvages menaçants, et que les américains n'ont fait que se défendre en les massacrant, les français ont prétendu qu'on manquait de civilisation, donc ils auraient trop de mal à reconnaitre que l'université marocaine est des siècles plus anciennes que son homologue européenne, qui à l'époque sombrait dans la noirceur...
Enfin, et pour ne plus jeter la responsabilité que sur autrui, disons que nous y sommes pour beaucoup aussi: on a arrêté de travailler et de réfléchir depuis le 13ème siècle, et même aujourd'hui, on est vraiment à côté de la plaque.. Devant toutes ces provocations qu'on subit tous les jours, devant cette humiliation incessante et quotidienne, qu'avons-nous fait? on ne connaît même pas bien notre passé encore moins notre présent! donc c'est normal que devant une proie aussi facile qu'on est, les plus forts n'hésiteront pas à nous marcher dessus chaque fois que possible...

Un petit réveil s'impose, non?