"Samedi, le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, déclarait que les hausses des prix pourraient avoir des conséquences pour la planète entière. « Des centaines de milliers de personnes vont mourir de faim, ce qui entraînera des cassures dans l'environnement économique », a-t-il dit" *

Selon Strauss-Kahn, le mal n'est pas la mort de centaines de milliers de personnes en soi, mais les conséquences désastreuses que cela va engendrer, à savoir des "cassures dans l'environnement économique".

Même si son intention n'est pas là, avouons que les pays riches n'écouteront que cet argument! Il ne l'a pas mis par hasard... Il l'a mis connaissant l'égoisme et l'aveuglement incroyable de ces pays à amasser de l'argent et à vivre dans le confort pendant que l'Afrique et un bon nombre de pays d'Asie baignent dans la misère...

Mais bon, même dans nos pays tiers-mondistes les plus riches ne se comportent pas en meilleur exemple alors qu'ils côtoient la misère des gens au jour le jour...

Égoisme quand tu nous envahis...

*: article intégral trouvable au http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie-Affaires/2008/04/13/002-bm-crise-alimentaire.shtml?ref=rss